Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Samedi 18 avril 2015 un groupe de Fins Goustiers a visité le musée du cidre du domaine de la Duretière, situé en Mayenne à la limite sud du Domfrontais, à Melleray-la-Vallée, sur la commune de Lassay-les-Châteaux, .

Au musée du cidre de Melleray-la-Vallée

Gérard et Huguette Le Royer, producteurs de produits cidricoles, ont commencé en 1971 à rassembler les outils autrefois utilisés dans leur activité. En 1988 ils ont décidé de faire partager leur passion et ouvert ce musée dans une des granges de leur exploitation. Ce musée (privé) compte plus d’un millier d’objets, dont certains rares et anciens, concernant toute la chaine de production : la fabrication du cidre et du Calvados, mais aussi celle des tonneaux, des bouteilles et des bouchons.

 

Aujourd’hui c’est Josselin Le Royer, leur fils, qui s’occupe des 20 hectares de l’exploitation et de la production : cidre, poiré, vinaigre de cidre, jus de pomme, Calvados, Calvados Domfrontais (à base de cidre et de poiré), Pommeau de Normandie et Douceur de poiré (à base de jus de poires à poiré et de Calvados Domfrontais). Et c’est madame Huguette Le Royer, dont nous avons particulièrement apprécié les connaissances et la gentillesse, qui fait visiter le musée (toutes les visites sont guidées).

 

Nous espérons que cet article vous donnera envie d’aller visiter ce musée qui mérite totalement le détour. Il est ouvert de Pâques au 30 septembre, du lundi au samedi, de 14 h à 19 h, et en juillet-aout, tous les jours de 10 h à 19 h. Les groupes sont reçus toute l’année sur rendez-vous. Téléphone : 02 43 04 71 48, courriel : gleroyer@terre-net.fr

Les Fins Goustiers devant les outils permettant de greffer, ôter le gui des pommiers, tailler : serpes, faucilles, sécateurs, fendoirs, tranchoirs...

Les Fins Goustiers devant les outils permettant de greffer, ôter le gui des pommiers, tailler : serpes, faucilles, sécateurs, fendoirs, tranchoirs...

Un ancien ramasse-pommes (on a commencé à utiliser ce genre d’appareil en 1940). Au mur des paniers à pommes (appelés resses en parler-gallo de notre région). Ils étaient fabriqués en bois de châtaigner, arbre très  répandu dans notre région de collines et de forêts.

Un ancien ramasse-pommes (on a commencé à utiliser ce genre d’appareil en 1940). Au mur des paniers à pommes (appelés resses en parler-gallo de notre région). Ils étaient fabriqués en bois de châtaigner, arbre très répandu dans notre région de collines et de forêts.

Derrière madame Le Royer un autre ramasse-pommes et une grille permettant de se débarrasser des feuilles et brindilles ramassées avec les pommes.

Derrière madame Le Royer un autre ramasse-pommes et une grille permettant de se débarrasser des feuilles et brindilles ramassées avec les pommes.

Une baratée : mesure spécifique de  notre région, une baratée correspond à 25 kg de pommes qui donneront environ 16 litres de cidre. Encore aujourd’hui beaucoup de personnes comptent en baratées et en panerée (un panier à pommes). Une panerée correspond à une demi-barattée.

Une baratée : mesure spécifique de notre région, une baratée correspond à 25 kg de pommes qui donneront environ 16 litres de cidre. Encore aujourd’hui beaucoup de personnes comptent en baratées et en panerée (un panier à pommes). Une panerée correspond à une demi-barattée.

Huguette le Royer nous montre une lanlaire datant du 16ème siècle : demi-meule en pierre permettant à un homme d’écraser des pommes par petite quantité.

Huguette le Royer nous montre une lanlaire datant du 16ème siècle : demi-meule en pierre permettant à un homme d’écraser des pommes par petite quantité.

Les Le Royer sont très fiers de leur tour à piler les pommes qui date du 17ème siècle. Il est en bois de chêne et ils l'ont patiemment remonté et soigneusement chevillé. Il reste aujourd’hui très peu de tours en bois et celui-ci est magnifiquement conservé. De plus il s'agit d'un tour à deux meules.

Les Le Royer sont très fiers de leur tour à piler les pommes qui date du 17ème siècle. Il est en bois de chêne et ils l'ont patiemment remonté et soigneusement chevillé. Il reste aujourd’hui très peu de tours en bois et celui-ci est magnifiquement conservé. De plus il s'agit d'un tour à deux meules.

Le pressoir à longue étreinte avec sa vis en bois de houe, bois très dur et très résistant.

Le pressoir à longue étreinte avec sa vis en bois de houe, bois très dur et très résistant.

Pour des détails sur le fonctionnement de ce type de pressoir cliquez sur le lien suivant et reportez-vous à notre article : Le cidre à l’ancienne.

 

 

Sur la photo on aperçoit aussi un coupe-marc permettant de recouper le bord des lits (paille de seigle et pulpe de pommes écrasées) pour le remettre sur le dessus et récupérer plus de jus. Après pressage le marc de pomme était donné aux animaux par petite quantité. Par contre ces derniers n’aimaient pas le marc de poire. Il était donc séché et utilisé en hiver pour se chauffer. On laissait également du marc en tas pour que les pépins germent, ce qui permettait d’avoir des jeunes arbres quand il était nécessaire de remplacer un arbre dans le verger. Le baquet visible au premier plan a des cercles en bois de châtaigner.

 

 

Petit pressoir familial à claies, de forme rectangulaire (forme assez rare, on préférait en général des pressoirs à claies ronds).

Petit pressoir familial à claies, de forme rectangulaire (forme assez rare, on préférait en général des pressoirs à claies ronds).

La fabrication du Calvados (ici on peut parler de Calvados car nous sommes dans la région d’appellation ce qui n’est pas le cas un peu plus au sud) était effectuée soit dans un atelier public fixe où chacun apportait son cidre à faire bouillir, soit par un bouilleur de cru ambulant qui se déplaçait de ferme en ferme avec son alambic tiré par des chevaux, soit dans des petits alambics familiaux ne permettant pas de bouillir une grande quantité.

Il y avait également différentes sortes d’alambic.

Alambic en cuivre du 19ème siècle à jet continu permettant de fabriquer le Calvados.

Alambic en cuivre du 19ème siècle à jet continu permettant de fabriquer le Calvados.

 

 

Schéma de l'alambic à jet continu :

 

 

Sur le schéma le cidre est en rouge, les vapeurs d'alcool et le Calvados en jaune.

 

Dans ce système c’est le cidre qui sert de refroidisseur pour le serpentin (à droite) et non pas de l’eau. Ce cidre ainsi réchauffé passe ensuite dans la bouilloire (à gauche) où sous l’effet de la chaleur produites dans la chaudière par un feu de bon bois les vapeurs d’alcool montent puis sont refroidies dans le serpentin (à droite).

 

 

Autre alambic fonctionnant « à la repasse » avec une double distillation : le produit obtenu lors de la première chauffe est ensuite distillé une deuxième fois (la repasse).

Autre alambic fonctionnant « à la repasse » avec une double distillation : le produit obtenu lors de la première chauffe est ensuite distillé une deuxième fois (la repasse).

Le serpentin visible sur la photo à droite ne l’est pas normalement puisqu’il est hermétiquement enfermé dans une cuve contenant l’eau de refroidissement. Cet alambic permet de fabriquer 90 litres de Calvados pour 1000 litres de cidre. Le Calvados du Pays d'Auge est obligatoirement fabriqué dans un alambic à la repasse. Chaque appellation impose une certain nombre d'obligations.

 

 

Des instruments de mesure pour le cidre et le Calvados.

Des instruments de mesure pour le cidre et le Calvados.

Pour plus de précisions à ce sujet voir notre article en cliquant sur : Les appareils de mesure pour le cidre et l’eau de vie.

 

 

Vaisselle et récipients liés au cidre, bouteilles, dames-jeannes, crapaud en terre avec des cordes pour le tenir, moques à cidre…

Vaisselle et récipients liés au cidre, bouteilles, dames-jeannes, crapaud en terre avec des cordes pour le tenir, moques à cidre…

Bassine pour cuire le pommé.

Bassine pour cuire le pommé.

Pour plus de précisions sur ce produit (à base de jus de pomme et de pommes) qui était autrefois fabriqué et consommé dans toutes les fermes et que  l'on appellait "le beurre du pauvre" vous pouvez lire notre article en cliquant sur : Un ancien produit bin d’cheu nous, le pommé.

 

 

La fabrication des bouteilles à cidre bouché, qui doivent être capable de supporter la pression.

La fabrication des bouteilles à cidre bouché, qui doivent être capable de supporter la pression.

La fabrication des bouchons de liège. Un chêne liège ne commence à produire qu’au bout de 35 ans. Mais cette première récolte n’est pas utilisable. Il faut ensuite attendre 9 ans pour avoir une deuxième récolte de liège de très bonne qualité et ensuite on récolte tous les neuf ans.

La fabrication des bouchons de liège. Un chêne liège ne commence à produire qu’au bout de 35 ans. Mais cette première récolte n’est pas utilisable. Il faut ensuite attendre 9 ans pour avoir une deuxième récolte de liège de très bonne qualité et ensuite on récolte tous les neuf ans.

L’atelier du tonnelier, magnifiquement reconstitué nous a passionnés avec ses nombreux outils : godendart (pour scier à deux), rabots, planes, trusquins, grattoirs, bondonnières (pour percer les bondes), herminettes, jabloir (pour faire la rainure où prendra place le fond du tonneau)… Nous avons aussi admiré les cercles de châtaignier qui servaient autrefois dans notre région (et en Bretagne également) à cercler les tonneaux (avant le métal) et nous avons surtout apprécié les explications très approfondies de madame Le Royer.

Au musée du cidre de Melleray-la-Vallée
Au musée du cidre de Melleray-la-Vallée
Au musée du cidre de Melleray-la-Vallée

L’atelier du tonnelier se continue par celui du lavage, remplissage et bouchage des bouteilles.

Au musée du cidre de Melleray-la-Vallée
Au musée du cidre de Melleray-la-Vallée
Curieuse pince, appelée "pince à dégoudronner" servant à casser la cire autour du goulot des bouteilles de Calvados.

Curieuse pince, appelée "pince à dégoudronner" servant à casser la cire autour du goulot des bouteilles de Calvados.

Nous terminons par une dégustation des produits de l’exploitation. Nous apprécions particulièrement la Douceur de poiré, mélange de jus de poires à poiré et de Calvados Domfrontais.

L’appellation Calvados Domfrontais existe depuis 1997. Ce Calvados doit obligatoirement être produit dans un alambic à colonne à base d’un mélange cidre et poiré (au minimum 30% de ce dernier). Comme son nom l’indique il n’est produit sous cette appellation que dans le Domfrontais.

Excellente dégustation dans la grande salle du domaine de la Duretière.

Excellente dégustation dans la grande salle du domaine de la Duretière.

Puis nous faisons  un petit tour par la boutique, très bien achalandée.

Puis nous faisons un petit tour par la boutique, très bien achalandée.

D'autres photos avec ce diaporama que vous pouvez soit laisser défiler soit faire passer manuellement en cliquant sur les flèches à droite ou à gauche.

La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.
La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.

La Confrérie des Fins Goustiers au musée du cidre, domaine de la Duretière à Melleray-la-Vallée.

Retour à l'accueil                                                              Haut de page

Partager cette page

Repost 0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail laconfreriedesfinsgoustiers - dans sorties cidre

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Notre...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les traditions de notre...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    Article complété en avril 2016. À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. 1 En premier lieu...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...
  • Le vinaigre de cidre
    Ce produit bien connu et largement utilisé dans nos campagnes depuis fort longtemps se forme naturellement par fermentation. Le jus de pomme se transforme en cidre grâce à la fermentation alcoolique ( voir à ce sujet notre article : Le cidre à l'ancienne...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.