Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

 

 

 

 

Les 13 et 14 octobre 2018 les Amis de Sainte-Anne de Champfrémont et de Multonne organisaient pour la 44e année un weekend où la nature était mise à l'honneur. La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail, dont certains membres sont également adhérents des Amis de Sainte-Anne, a donné, comme elle le fait depuis quelques années, un coup de main lors de ces journées.

Le président des Amis de Sainte-Anne, Francis Meunier, au travail pour préparer l'exposition mycologique dans le « Multonne », un des deux gites.

Le président des Amis de Sainte-Anne, Francis Meunier, au travail pour préparer l'exposition mycologique dans le « Multonne », un des deux gites.

L'intérieur du « Campot », le deuxième gite, accueillant les expositions botanique et pomologique.

L'intérieur du « Campot », le deuxième gite, accueillant les expositions botanique et pomologique.

Radio Alpes Mancelles, et notre amie Jacqueline Boudier, ont réalisé dans la quinzaine précédente, un magazine présentant ces journées dans lequel sont intervenus deux membres de l'association (Francis Meunier et Catherine Lamour) ainsi qu'Érick Dorizon, dirigeant de l'Association de Défense de la Nature (ADN) de Livaie en tant que mycologue, Amélie Derouault chargée d'étude environnement au Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) pour parler de la Rando'clim, Pierre Transon du Groupe Ornithologique des Avaloirs (GOA) pour présenter l'exposition photo et Cyril Varone, producteur de Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales (PPAM) à Saint-Pierre-des-Nids.

 

Vous pouvez écouter cette émission en cliquant sur le lien suivant : Planète Agri Journées mycologiques de Champfrémont

 

Olivier en pleine identification.

Olivier en pleine identification.

Les journées mycologiques et botaniques de Champfrémont, qui en sont à leur 44e édition sont une longue histoire d'amitié entre des hommes et des femmes passionnés de nature et ayant, à travers leurs différentes associations ou activités, un même objectif : sensibiliser au respect de l'environnement, émerveiller les gens pour leur faire aimer la nature, transmettre des connaissances ou des savoir-faire traditionnels.

Mycologues, botanistes et bénévoles de l'association sont toujours ravis de se retrouver.

Mycologues, botanistes et bénévoles de l'association sont toujours ravis de se retrouver.

Amis de Sainte-Anne, Parc régional naturel Normandie-Maine, Association de Défense de la Nature de Livaie, Groupe Ornithologique des Avaloirs, Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement, Confrérie des Fins Goustiers... naturalistes, botanistes, ornithologues, mycologues, producteur de plantes... se retrouvent années après années à Champfrémont autour de ces objectifs communs.

 

Pour avoir plus de détails sur ces différentes associations vous pouvez vous reporter au compte-rendu des 43e journées de Champfrémont, où chacune d'entre elle a été présentée en détail, en cliquant sur le lien suivant : Champfrémont 2017

Le « coin des associations » permettait aux visiteurs de se documenter sur les différentes organisations dont les membres se retrouvent à Champfrémont.

Le « coin des associations » permettait aux visiteurs de se documenter sur les différentes organisations dont les membres se retrouvent à Champfrémont.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

L'été 2018 a été particulièrement sec et début octobre les mycologues avaient des inquiétudes par rapport à la pousse des champignons.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Mais QU'EST-CE QUI FAIT POUSSER LES CHAMPIGNONS ?

 

Ce que nous appelons "champignon" est en réalité le fruit d'un organisme souterrain appelé HYPHE, formé de filaments de mycélium.

Des filaments d'hyphe séchés.

Des filaments d'hyphe séchés.

C'est ce fruit, le CARPOPHORE (littéralement « porteur de fruit », en fait porteur des spores) qui va permettre la reproduction.

Le champignon (ou carpophore) est en réalité le fruit de l'hyphe.

Le champignon (ou carpophore) est en réalité le fruit de l'hyphe.

Les carpophores se forment quand le mycélium rencontre des conditions défavorables : un choc thermo-hydrique, qui le pousse à se reproduire. Exemples : une pluie froide tombant sur un sol chaud, une pluie automnale (si possible 30 mm) suivie de belles journées ensoleillées...

 

L'humidité est un élément primordial car sans elle le mycélium ne se développe pas assez, et sans lui, pas de champignons ! Mais certains champignons supportent l'aridité du désert, d'autres sont résistants au froid et à la neige, d'autres encore poussent sur les troncs des arbres vivants ou morts.

 

Il y a toujours des champignons à observer et devant lesquels s'émerveiller !

 

 

De bien curieux Geastrum frangés.

De bien curieux Geastrum frangés.

Un Ganoderme qui pousse sur les résineux.

Un Ganoderme qui pousse sur les résineux.

Des Russules.

Des Russules.

Cette année les Amis de Sainte-Anne de Champfrémont et de Multonne ont choisi de faire, encore plus que les années précédentes, de cette 44e édition, un véritable « weekend nature » en multipliant les activités et les expositions autour des plantes, des champignons, des pommes, des arbres et des animaux...

Quatre-vingt-deux espèces différentes de champignons ont d'ailleurs quand même été ramassées et exposées !

L'exposition botanique.

L'exposition botanique.

L'exposition pomologique.

L'exposition pomologique.

Le samedi midi les visiteurs qui le souhaitaient pouvaient piqueniquer dehors sur les tables installées sur le site depuis son aménagement dans les années soixante-dix (sous les arbres ou sous les abris). De leur côté, bénévoles et naturalistes se sont retrouvés dans le Campot autour d'un pot au feu préparé par Ginette et Annick.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
Annick et Ginette, les spécialistes du pot-au-feu !

Annick et Ginette, les spécialistes du pot-au-feu !

Le repas. Au premier plan, Joël Legros et Marcline Rigault, deux mycologues.

Le repas. Au premier plan, Joël Legros et Marcline Rigault, deux mycologues.

Le Groupe Ornithologique des Avaloirs présentait, tout autour des deux gites, sa magnifique exposition de photographies sur toile en grand format sur le thème "Contraste et biodiversité". Quatorze photos choisies parmi toutes celles prises par les cinq photographes de l'association : Jacques, Guillaume, Jean, Gérard et Sylvain. Nous l'avions déjà vue au moulin de Trotté, au belvédère du mont des avaloirs ainsi qu'à Villaines-la-Juhel lors du salon Planète en fête.

Cette exposition regroupe deux par deux des photos d'animaux en contraste l'un par rapport à l'autre : par exemple, alors que la salamandre tachetée s'affiche avec des couleurs vives, un autre amphibien, le crapaud commun opte pour la discrétion pour mieux se confondre avec son environnement.

Les membres du GOA n'étaient pas présents lors des Journées mais leur exposition se passe de tout commentaire et atteint d'elle-même son objectif :

 

émerveiller !

 

Contraste entre les yeux du rapace diurne et ceux du rapace nocturne.

Contraste entre les yeux du rapace diurne et ceux du rapace nocturne.

Trois bénévoles et une salariée du Centre Permanent d’Initiative pour l'Environnement (CPIE) de Mayenne étaient présents pour faire découvrir, lors d'une petite randonnée le samedi après-midi, le sentier Rando'clim de Sainte-Anne à l'inauguration duquel la Confrérie a participé en avril dernier. La présidente, Christine Foubert avait tenu à accompagner Amélie Derouault, la chargée d'étude environnement.

Vous trouverez beaucoup de détails sur ce sentier en cliquant sur le lien suivant : Rando'clim

Au pied d'un frêne, premier arbre du sentier Rando'clim.

Au pied d'un frêne, premier arbre du sentier Rando'clim.

Dès le samedi après-midi il y a eu des visiteurs pour les expositions !

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Les Journées de Champfrémont 2018 ont vu le retour de l'exposition pomologique qui avait été remplacée en 1994 par la botanique. Cela a permis de présenter et de mettre en valeur le verger conservatoire de Champfrémont, crée au début des années quatre-vingt-dix sur un terrain acquis par la mairie de Champfrémont, et où on trouve des poiriers à poiré et à couteau et des pommiers à cidre, à couteau, ou cumulant les deux destinations. Ce verger est en passe d'acquérir un label Bio et sert de conservatoire à des variétés anciennes.

 

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Des membres de l'équipe municipale, qui s'occupent de l'entretien du verger, exposaient des pommes à cidre et des poires à poiré provenant du verger de Champfrémont et du verger conservatoire de Barenton dans la Manche où se trouve le Musée du poiré, ainsi que quelques pommes bio des vergers d'un producteur local, les établissement Fournier frères.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Dans le Multonne, le « coin cuisine » proposait des recettes à base de champignons ainsi que des astuces et des conseils pour la préparation et la conservation des champignons. Un carnet permettait de prendre des notes.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Les deux excursions du samedi et dimanche matin, encadrées par des mycologues (Robert Chérel et Érick Dorizon) et des guides d'encadrement, ont chacune rassemblé une trentaine de personnes particulièrement intéressées qui ont ensuite passé du temps à identifier les espèces ramassées avec les spécialistes.

La forêt où se déroule cette recherche de champignons est mise à disposition à titre exceptionnel, ce jour-là et pour cet événement par monsieur Mery de Bellegarde, son propriétaire. Les règles de prudence habituelles doivent être impérativement respectées et ont été rappelées au départ des excursions : pas de cigarettes, pas de circulation hors des allées jalonnées etc... En dehors des journées mycologiques, l'accès à la forêt n'est pas autorisé aux ramasseurs de champignons sans l'accord de son propriétaire.

Érick Dorizon donne les consignes au départ de l'excursion mycologique du samedi.

Érick Dorizon donne les consignes au départ de l'excursion mycologique du samedi.

Les participants écoutent les explicartions des mycologues avant le départ de l'excursion du dimanche.

Les participants écoutent les explicartions des mycologues avant le départ de l'excursion du dimanche.

Robert Chérel examine les récoltes.

Robert Chérel examine les récoltes.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
Discussion entre mycologues : Marcline Rigault, Jean-Pierre Louvet et Olivier Dupuis.

Discussion entre mycologues : Marcline Rigault, Jean-Pierre Louvet et Olivier Dupuis.

L'exposition botanique avait choisi une option « pédagogique » pour permettre aux visiteurs de découvrir quelques familles de plantes et quelques particularités, histoires ou légendes concernant les plantes de la région ou expliquant leurs noms.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
Joachim Cholet, botanique de l'AFFO (association faune et flore de l'Orne) contrôle la justesse des étiquettes.

Joachim Cholet, botanique de l'AFFO (association faune et flore de l'Orne) contrôle la justesse des étiquettes.

Cette approche, ainsi que la nouvelle disposition des lieux qui facilite la circulation, a enchanté les visiteurs qui ont lu les fiches avec attention et posé de nombreuses questions.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Dans la continuité de l'exposition botanique, les Amis de Sainte-Anne avaient invité un « paysan-herboriste » (comme il se présente lui-même) Cyril Varone, producteur de Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales (PPAM) à Saint-Pierre-des-Nids.

Ses explications sur les plantes, leurs usages, la profession d'herboriste sur laquelle une commission sénatoriale est en train de se pencher ainsi que ses produits (tisanes, sirops...) ont passionné les visiteurs.

 

Pour plus d'informations sur cette exploitation que les membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont visitée, vous pouvez vous reporter à notre article de compte-rendu en cliquant sur le lien suivant : La Confrérie visite « Les plantes des Alpes mancelles ».

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Au centre du Campot un panneau d'affichage présentait l'histoire de la chapelle Sainte-Anne à travers de vieilles cartes postales, celle de sa restauration par les Amis de Sainte-Anne et celle du verger conservatoire de Champfrémont.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Et sur une table on pouvait consulter des classeurs de photos et des ouvrages divers.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Le repas du dimanche midi a rassemblé les bénévoles et les naturalistes dans le gite d'étape aménagé en 1983 à l'arrière la chapelle.

Stéphane et Elsa s'occupent du barbecue.

Stéphane et Elsa s'occupent du barbecue.

En attendant le repas, échange entre naturalistes : Érick Dorizon, Joachim Cholet et Robert Chérel.

En attendant le repas, échange entre naturalistes : Érick Dorizon, Joachim Cholet et Robert Chérel.

Chaque après-midi, les Amis de Sainte-Anne ont fabriqué des galettes de sarrasin (suivant la recette originale de « la galette du Campot » apprise à Ginette par Denis Duboust, décédé l'année dernière). Sept kilos de farine de sarrasin ont été nécessaires !

Michel Chevrinais, membre de la Confrérie des Fins Goustiers, est venu les aider tout l'après-midi du dimanche.

Michel et Joseph préparent la pâte à galette.

Michel et Joseph préparent la pâte à galette.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
L'équipe de la cuisine !

L'équipe de la cuisine !

Le « coin des enfants » a aussi remporté un franc succès. Il était possible (aux enfants comme aux adultes) de jouer à faire monter une bille de la chapelle Sainte-Anne jusqu'au belvédère du mont des Avaloirs et d'y dessiner des champignons (ou autre chose !). À la fin du weekend le mur était bien décoré !

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.
44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Dimanche une randonnée de 6 km a réunis les amateurs de marche sur le sentier de Courtemiche sous la conduite de Jean-Luc Pelletier. Ce sentier a été ouvert en 1977 à l'initiative des Amis de Sainte-Anne.

Catherine prend les inscriptions à la randonnée. À ses côtés Joachim Cholet, botaniste et mycologue.

Catherine prend les inscriptions à la randonnée. À ses côtés Joachim Cholet, botaniste et mycologue.

Une boisson était offerte aux marcheurs à leur retour. Ils l'ont souvent accompagnée d'une galette garnie !

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Un journaliste de France bleu Mayenne est passé dans l'après-midi du dimanche pour interviewer organisateurs et naturalistes.

Robert et Érick répondent aux questions du journaliste de France bleu Mayenne.

Robert et Érick répondent aux questions du journaliste de France bleu Mayenne.

Dimanche après-midi nous avons eu la visite de Guillaume Garot, député de la 1ère circonscription de la Mayenne et de Daniel Lenoir, président de la communauté de communes du mont des Avaloirs accompagné de son épouse Danièle. Ils nous font toujours le plaisir de venir à cette manifestation et nous les en remercions.

Guillaume Garot au bar, en dicussion avec Francis Meunier, président des Amis de Sainte-Anne.

Guillaume Garot au bar, en dicussion avec Francis Meunier, président des Amis de Sainte-Anne.

L'équipe et Guillaume Garot dans la cuisine du Campot.

L'équipe et Guillaume Garot dans la cuisine du Campot.

L'équipe avec Daniel Lenoir et son épouse.

L'équipe avec Daniel Lenoir et son épouse.

Daniel Lenoir et son épouse à l'exposition mycologique.

Daniel Lenoir et son épouse à l'exposition mycologique.

Le lundi, c'était le tour des enfants de l'école de Ravigny de venir profiter des expositions. Accompagné de leur instituteur Thierry Orêve, la classe des cours élémentaires et des cours moyens a parcouru à pied les quatre kilomètres du « Sentier des quatre saisons et des cinq sens », inauguré en 2005 et qui relie Ravigny à Sainte-Anne de Champfrémont.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

À leur arrivée ils ont été séparés en groupes et ont tour à tour admiré l'exposition du GOA, les plantes et les pommes tout en remplissant un questionnaire préparé par leur enseignant.

Les enfants observent l'exposition de photos et écoutent les explications de leur instituteur.

Les enfants observent l'exposition de photos et écoutent les explications de leur instituteur.

Dans le Campot, Catherine Lamour présente la botanique à un autre groupe.

Dans le Campot, Catherine Lamour présente la botanique à un autre groupe.

Érick Dorizon complète les explications de Thierry Orêve, l'instituteur.

Érick Dorizon complète les explications de Thierry Orêve, l'instituteur.

Avec l'aide de Catherine, les enfants cherchent des réponses pour leur questionnaire.

Avec l'aide de Catherine, les enfants cherchent des réponses pour leur questionnaire.

Après avoir piqueniqué sur place, les élèves sont initiés à la mycologie par Érick Dorizon.

44es journées mycologiques et botaniques de Champfrémont.

Il ne reste plus au bénévoles qu'à tout ranger et à nettoyer les gites. Fin des 44es Journées de Champfrémont !

Michel Bignault, Grand Maistre de la Confrérie des Fins Goustiers, est venu aider aux rangements.

Michel Bignault, Grand Maistre de la Confrérie des Fins Goustiers, est venu aider aux rangements.

La presse en parle : trois pages parmi d'autres...

Ouest-France de l'Orne du 10 octobre 2018.

Ouest-France de l'Orne du 10 octobre 2018.

Le Publicateur Libre du 10 octobre 2018.

Le Publicateur Libre du 10 octobre 2018.

Le Courrier de la Mayenne du 25 octobre 2018.

Le Courrier de la Mayenne du 25 octobre 2018.

Accueil                Activités de la Confrérie               Haut de page

 

***************************************************

Partager cette page

Repost0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail laconfreriedesfinsgoustiers - dans Champfrémont

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Pour...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge, le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Notre terroir autrefois
    Cartes postales et photos anciennes témoignent du passé de notre terroir. Les liens ci-dessous (en bleu) vous reverront à des pages de présentation de certains lieux, la plupart du temps grâce à des cartes postales. Merci à ceux qui au fil du temps nous...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017 et en janvier 2018. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine ou au moins franque : un...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. À ces trois instruments...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.