Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Il existe énormément de variétés différentes de pommes à cidre et à couteau : précoces, tardives, douces, amères, aigrelettes, acidulées... Les sociétés pomologiques préservent cette richesse patrimoniale.

Tous nos pommiers actuels sont les descendants des pommiers sauvages Malus Sieversii qui n'existent plus aujourd'hui qu'en Asie Centrale, au Kazakhstan. À ce sujet vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour vous reporter à notre article : L'origine de la pomme

 

Chaque année lors de la fête de la pomme et de la poire qu'ils organisent à Saint-Berthevin (Mayenne) les membres de la Confrérie de la Bolée de Concise exposent des pommes, en particulier celles de leur verger conservatoire. La plupart des photos que nous vous présentons ici proviennent de ces expositions pomologiques.

 

Les pommes à cidre ont des noms évocateurs : Tête de Brebis, Gros Cul, Moussette, Fréquin rouge, Pomme de fumier, Kermérien, Petite jaune, Michard, Binet rouge, Avrolle, Rambault, Peau de chien... La liste est longue. De plus un même fruit peut selon les terroirs porter des noms différents.

Le diaporama suivant vous présente quelques exemples de pommes à cidre ainsi que quelques pommes à jus ou à pétillant.

 

 

Vous pouvez faire passer les photos grâce aux flèches sur les côtés. En cliquant sur l'une d'elle vous pouvez également les agrandir. Pour revenir à cette page cliquez à coté de la photo.

 

 

Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre
Différentes pommes à cidre

Différentes pommes à cidre

À Saint-Berthevin les pommes à couteau exposées sont toujours plus nombreuses que les pommes à cidre et les nombreux visiteurs en profitent pour tenter d'identifier les pommes de leurs vergers. L'Association des Croqueurs de Pommes fondée en 1978 a fait des émules et nombreux sont aujourd'hui les particuliers qui cherchent à connaître et à cultiver les variétés anciennes. Cet intérêt permettra peut-être de préserver le riche patrimoine que sont nos multiples sortes de pommes à couteau...

Certaines pommes sont à la fois à couteau (ou à croquer) et à cidre : comme la Belle Fille Normande, la Fil Rouge, la Rambault, la Reinette de Bailleul pour ne citer que des variétés de l'Ouest. Il y a en effet des terroirs pour les pommes même si de nombreuses variétés s'adaptent hors de leur région d'origine.

Les pommes se conservent plus ou moins longtemps, pour les variétés se conservant jusqu'en mars on parle de pommes de garde.

 

Le diaporama suivant vous présente quelques exemples de pommes à croquer.

Elles ont été prises sur les stands des expositions pommologiques de Saint-Berthevin et sur celui de l'association bretonne "Les mordus de la pomme".

Vous pouvez faire passer les photos grâce aux flèches sur les côtés.

Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau
Différentes pommes à couteau

Différentes pommes à couteau

Pour aller plus loin :

- Le Parc naturel régional Normandie-Maine travaille à la conservation et à la mise en valeur des variétés locales de pommes et de poire menacées d’extinction, notamment par la création d'un verger conservatoire.

En partenariat avec le Muséum d'histoires naturelles, le Parc a recensé près de 150 variétés : 90 variétés de pommes et 70 variétés de poires, essentiellement à jus, qui ont été greffées dans le verger de Carrouges. Chacune des variétés recensées a fait l'objet d'une description détaillée et illustrée accessible par le biais d'une base de données en ligne.

Pour y accéder cliquez sur le lien suivant : Consulter la base de données des variétés de pommes et de poires du territoire.

 

- Nous vous conseillons un très bon ouvrage : le « Guide des pommes » de Jean-Louis Choisel, pomologue et fondateur de l’ « Association des croqueurs de pommes » en 1974. Vous pouvez également consulter le site national de cette association en cliquant sur le lien suivant : « Croqueurs de pommes » ou vous rapprocher des différentes sections départementales dont vous trouverez les références sur Internet.

 

- Vous pouvez aussi vous rapprocher des différentes sociétés pomologiques. Par leur intermédiaire vous pourrez vous procurer des jeunes plants. Sur notre terroir la Fédération Pomologique de la Mayenne regroupe les sociétés pomologiques de Laval, Ernée et Cossé-le-Vivien. Son président est Jean Baptiste Léveillé, La Grande Morlière, 53210 Argentré (tél : 02 43 37 32 54) et le secrétaire est Gilbert Guillet, 87 av. Chanzy, 53000, Laval (tél : 02 43 56 54 78).

 

- Dans l’Orne la « Société d’horticulture de l’Orne » a une section arboriculture fruitière et un petit verger conservatoire à Alençon près de la maison d’Ozé. La SHO est en relation avec l’ « Association des croqueurs de pommes de Normandie ». N’hésitez pas à consulter le site de la SHO en cliquant sur le lien suivant : shoalencon.com.

 

- En Bretagne rapprochez-vous de l'association "les mordus de la pomme". Site internet : www.mordusdelapomme.fr
 

- Dans la Manche monsieur Michel Brault de Saint-Fromond, a fondé en 2001 l'« Association des croqueurs de pommes de la Manche », et l’association « Horticulture fruitière 50 » dont l’objectif est de préserver et de propager, par la plantation de vergers conservatoires et la distribution de greffons, les variétés anciennes de pommes du Cotentin dont certaines datent du XVIème siècle. Ces associations préservent en particulier "les pommes de Gilbert Martin".

Ce nom appelle quelques explications :

Gilles Picot (1521-1578), sieur de Gouberville, était un gentilhomme normand très cultivé et amateur de cidre vivant au Mesnil-au-Val entre Valognes et Cherbourg. On lui doit la première évocation dans son  journal de la distillation du cidre pour fabriquer de l’eau de vie (en 1553). Gilles de Gouberville greffait et sélectionnait les pommiers et en a ainsi créé de nouvelles variétés (comme le Gros Doux).

Après la guerre Gilbert Martin de Saint-Sauveur-le-Vicomte, petit fils de cidrier et professeur d’histoire découvre l’œuvre du sieur de Gouberville et consacre vingt ans de sa vie à retrouver et sauvegarder les variétés créées par ce dernier en comparant les variétés anciennes et les écrits de Gouberville. Il constitue un verger de 200 plants de pommes anciennes à cidre et à couteau parmi lesquelles une cinquantaine de variétés datent du XVIème et de Gilles de Gouberville.

 

                        Accueil                                             Haut de page

 

****************************************************************************

Partager cette page

Repost 0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail La Confrerie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail - dans pommes

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Notre...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les traditions de notre...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    Article complété en avril 2016. À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. 1 En premier lieu...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...
  • Le vinaigre de cidre
    Ce produit bien connu et largement utilisé dans nos campagnes depuis fort longtemps se forme naturellement par fermentation. Le jus de pomme se transforme en cidre grâce à la fermentation alcoolique ( voir à ce sujet notre article : Le cidre à l'ancienne...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.