Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Une promenade en bord de Sarthe à Saint-Léonard-des-Bois

 

En cliquant sur une photo vous l'aurez en plein écran et en la refermant vous reviendrez à cette page.

 

 

La Sarthe à Saint-Léonard-des-BoisCette promenade d’une demi-heure le long de la boucle de la Sarthe dans laquelle se niche le village de Saint-Léonard-des-Bois est très aisée, vous y serez en pleine nature tout en étant tout près du village. Au départ, après avoir traversé la Sarthe, montez par le chemin à gauche de la chapelle puis descendez vers la rivière par le chemin de gauche. Vous pouvez aussi faire la balade dans l’autre sens, les points de départ et d’arrivée n’étant qu’indicatifs. Peut-être aurez-vous la chance d’apercevoir un pêcheur à la mouche et d’admirer sa technique de lancer au «  foutté »…

 

  Iris faux-acore à Saint-Léonard-des-Bois

 

 

Le long de la Sarthe vous trouverez de nombreuses touffes d’iris faux-acores (iris psuedacorus) également appelés iris des marais. Cette plante affectionne les bords des cours d’eau où elle forme de grosses touffes fleuries d’avril à juillet et ses rhizomes en stabilisent les berges. Contrairement aux iris germaniques poussant dans des lieux secs ou aux iris de Sibérie à fleurs bleues, les iris faux-acores sont les seuls iris à avoir des fleurs jaunes. Cette fleur, souvent prise à tort pour une fleur de lys, se trouve sur le blason des rois de France. On utilisait autrefois les rhizomes d’iris des marais réduits en poudre pour tanner les peaux car ils sont très riches en tanins.

 

 

  Lychnis fleur-de-coucou en bord de Sarthe à Saint-Léonard-des-Bois

 

 

 

 

 

De mai à juillet vous rencontrerez aussi une petite fleur : le lychnis fleur-de-coucou (lychnis flos-cuculi) aux fleurs rose vif très découpées. Elle aussi aime les prairies humides et les bords de cours d’eau.

 

 

 

Salicaire ou Lysimaque rouge en bord de Sarthe à Saint-Léonard-des-Bois

 

 

 

 

 

À partir du mois de juin vous pourrez admirer au bord de la rivière de grosses touffes de salicaire (lythrum salicaria)  également appelé lysimaque rouge (dont la fleur est violet-rougeâtre contrairement aux lysimaques jaunes courantes dans les jardins).

 

 

Reine-des-prés en bord de Sarthe à Saint-Léonard-des-Bois

Ne manquez pas d'apprécier également en juin les légères inflorescences de la reine des prés (filipendula ulmaria) qui se balancent légèrement au dessus de l’eau. On peut utiliser ses fleurs et ses feuilles au parfum d’orange amère pour parfumer des boissons (bière ou vin) ou des desserts. Au 19ème siècle on a découvert que cette plante avait des propriétés antirhumatismales. Elle contient en effet des dérivés salicylés qui l’apparentent à …l’aspirine (acide acétyl-salicylique). Mais si on peut utiliser ses sommités fleuries  en infusion il faut éviter l’ébullition qui détruirait les fragiles principes actifs de la plante.

 

Pierrier de grès armoricain à Saint-Léonard-des-Bois

Sur le trajet de la promenade vous rencontrerez également deux pierriers de grès armoricain signalés d’ailleurs sur la carte. Ces grès, qui formaient le socle de la région à l’ère primaire, ont été fragmentés par le gel durant l’ère quaternaire entre moins deux millions d’années et moins 10 000 ans ce qui a formé ces amas rocheux appelés pierriers, assez nombreux dans notre région.

L’un d’eux est surmonté par un affleurement rocheux en grès lui aussi : le dépaysement est total et le contraste important avec la paisible vallée de la Sarthe qui serpente à son pied.

 

 

La Sarthe à Saint-Léonard-des-Bois

 

 

Lézard vert occidental mâle à Saint-Léonard-des-Bois

 

Peut-être rencontrerez-vous en chemin, si vous êtes attentifs, un lézard vert occidental. Le mâle, ici en photo, est de couleur verte uniforme alors que la femelle, verte également, possède des lignes latéro-dorsales claires et des tâches noires sur le dos. Leur longueur est d'environ 30 cm avec une queue deux fois plus longue que le corps. Les jeunes naissent en septembre ou en octobre et sont de couleur marron avec la gorge verte. Ils vivent environ six ans. Ils se déplacent rapidement et sont capables de grimper aux arbres aussi échappent-ils souvent à notre observation.

 


Un autre aspect de Saint-Léonard-des-Bois en cliquant sur le lien suivant : Le manoir de Linthe

Et pour d'autres informations sur ce territoire des collines du Maine et des Alpes mancelles rendez-vous sur la page : Notre terroir du Haut-Maine et Pail

Vous pouvez également aller voir notre page : Idées de sorties...

 

                     Retour à l'accueil                                            Haut de page                    

Partager cette page

Repost 0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail - dans terroir Saint-Léonard-des-Bois

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Notre...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les traditions de notre...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    Article complété en avril 2016. À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. 1 En premier lieu...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...
  • Le vinaigre de cidre
    Ce produit bien connu et largement utilisé dans nos campagnes depuis fort longtemps se forme naturellement par fermentation. Le jus de pomme se transforme en cidre grâce à la fermentation alcoolique ( voir à ce sujet notre article : Le cidre à l'ancienne...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.