Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La mélisse (melissa officinalis) est aussi appelée mélisse-citronnelle à cause de l’odeur de citron qu’elle dégage. Les bouchers en suspendaient autrefois au dessus de leurs étals pour repousser les mouches, d’où l'un de ses autres noms : herbe aux mouches.

 

Une touffe de mélisse-citronnelle

Elle forme de belles touffes aux racines profondes, s’étendant rapidement et se ressemant facilement (par chez nous on dit que c’est une plante qui jardine bien)… Son nom vient du grec meli qui veut dire miel car les abeilles (les mouches à miel) aiment butiner la plante en fleur. La mélisse fleurit tout l’été mais ses toutes petites fleurs passent presque inaperçues. On récolte les sommités fleuries et les feuilles de juin à août pour les utiliser fraîches ou pour les faire sécher à l’ombre.

 

 

Infusion de mélisse

Depuis l’antiquité la mélisse est réputée pour combattre la mélancolie et la dépression. Elle agit à la fois comme tranquillisant et comme stimulant pour les personnes nerveuses, irritables, fatiguées  ou déprimées. Elle aide également à digérer. Elle se consomme sous forme d’infusion des feuilles et sommités fleuries, son goût est très agréable d’où sans doute son autre nom de thé de France.

Pour préparer une infusion de mélisse prenez 20 grammes de sommités sèches par litre d'eau (ou une petite poignée de plante fraîche) que vous laissez infuser cinq minutes.

                                                                                                                                                                 Ci-dessous : fleur de mélisse-citronnelle

Fleur de mélisseL'eau de mélisse

La plupart des gens ont entendu  parler de l’eau de mélisse appelée aussi eau des Carmes car les carmélites ont été les premiers, dès le 14ème siècle, à fabriquer et commercialiser cette préparation alcoolisée. Richelieu l'utilisait contre ses migraines et les dames de la cour contre leurs vapeurs… La préparation de l’eau de mélisse qui comprend de nombreuses plantes et plusieurs épices (et dont il existe d’ailleurs plusieurs recettes) nécessite une distillation dans un alambic. Elle n’entre donc pas dans notre propos.

Par contre vous pouvez en fabriquer par simple macération suivant une vieille recette que voici. Dans un litre d'eau de vie à 45° mettez une bonne poignée de feuilles de mélisse fraîches et légèrement chiffonnées pour en extraire les sucs, 15 grammes de racines d'angélique, 30 grammes de zestes de citron (biologique pour éviter les produits de traitements qui restent sur l'écorce) et des épices : canelle (10g), girofle (5g), noix de muscade rapée (10g) et graines de coriandre grossièrement concassées (60g). Laissez macérer pendant huit jours puis filtrez. Vous pouvez éventuellement remplacer une partie de l'eau de vie par du bon vin blanc.

L'eau de mélisse s'utilise comme stimulant, contre les migraines, contre les palpitations et pour mieux digérer. Prendre une à  deux cuillérées à soupe, éventuellement avec du sucre. Vous pouvez aussi si vous le souhaitez sucrer l'eau de mélisse avant de l'embouteiller.

 

Vin apéritif parfumé à la mélisse 

Le vin à la mélisse est un apéritif agréablement parfumé et simple à préparer : vous faites macérer 50 à 60g de plante fraîche (sommités fleuries et feuilles) dans un litre de bon vin blanc que vous filtrez après quelques jours de macération. Vous pouvez éventuellement sucrer légèrement avant de mettre en bouteille. À consommer en apéritif, avec bien sûr modération…

 

Une autre recette de vin à la mélisse consiste à faire bouillir pendant cinq minutes 40 grammes de plante fraîche dans un litre de bon vin blanc. Filtrez, sucrez à votre goût et embouteillez.

 

La mélisse en cuisine

La mélisse peut également s'utilliser en cuisine. Du fait de son goût citronné elle parfume agréablement les salades et les crudités. Il vous faudra simplement penser  à la ciseler car les feuilles entières sont un peu rapeuses sous la langue.

Elle sert aussi à parfumer les viandes et les poissons de toute sorte et peut être ajoutée aux soupes et aux farces. On peut aussi l'utiliser pour parfumer du vinaigre dans lequel on la laisse macérer.

 

  Retour à la liste des recettes    Retour à la page d'accueil     Haut de page

Partager cette page

Repost 0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail - dans cuisine mélisse

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Notre...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les traditions de notre...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    Article complété en avril 2016. À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. 1 En premier lieu...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...
  • Le vinaigre de cidre
    Ce produit bien connu et largement utilisé dans nos campagnes depuis fort longtemps se forme naturellement par fermentation. Le jus de pomme se transforme en cidre grâce à la fermentation alcoolique ( voir à ce sujet notre article : Le cidre à l'ancienne...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.