Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Le Beauché est un cousin de l’hydromel et du Chouchen breton (qui sont des boissons fermentées à base d’eau et de miel). Son origine remonterait aux Nortmanni, hommes de Nord venus de Scandinavie, que l’on appellera Vikings à partir de la fin du VIIIe siècle, quand ces « hommes des ports » (sens du mont viking en vieux norrois) commencent à remplacer le commerce par les pillages.

Une boisson originale : le Beauché

Après presque un siècle d’incursions et de raids vikings, que les rois francs ne parviennent pas à contenir, Charles le Simple signe en 911 avec Rollon le traité de Saint-Clair-sur-Epte, qui marque la naissance de la Normandie. Rollon et ses hommes s’installent, se convertissent au christianisme, épousent des autochtones et sont assimilés.

 

Ils vont laisser des traces dans le vocabulaire et la toponymie. C’est pourquoi beaucoup de noms de lieux en Normandie se terminent par « tot », issu du scandinave « topt » pour « village ». D’autres commencent par « ass », qui vient le l’appellation scandinave des dieux : les « ases », ou par « thorr », ce qui évoque le dieu guerrier du tonnerre.

Dans le vocabulaire courant, on trouve aussi cette influence scandinave : le « cotin », petite maison en parler normand, vient du norrois « kot » qui signifie « petite cabane », l’acre, unité de surface vient de « akr » qui veut dire « champ ». La « canne à lait », pot ou bidon, vient du norrois « kanna », le récipient. Ce mot est à l’origine du terme québécois pour une boite de conserve : « canne ». Le varech vient de « vagrek », ce que la mer rejette, écaler un œuf vient de « skalja » (écaille) et le mot esquif vient du scandinave « skif »... 

Une boisson originale : le Beauché

Mais refermons cette parenthèse linguistique et revenons au Beauché.

 

Cette boisson était encore consommée dans le Cotentin dans les années Trente et la recette qui suit est celle de Gilbert Martin, de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

Né en 1930, petit-fils de producteur cidricole et professeur d'histoire, Gilbert Martin a consacré plus de vingt ans de sa vie à retrouver et sauvegarder les variétés de pommes à cidre et à couteau créées par un célèbre normand : Gilles Picot, sieur de Gouberville (1521-1578).

 

Ce gentilhomme, très cultivé et grand amateur de cidre, vivait au Mesnil-au-Val, entre Valognes et Chergourg. On lui doit la première évocation, en 1553, de la distillation du cidre pour fabriquer de l'eau de vie.

Gouberville greffait et sélectionnait les pommiers pour créer de nouvelles variétés. De plus il notait toutes ses expériences dans ses journaux, lesquels nous sont parvenus.

Gilbert Martin s'est efforcé de les préserver en constituant une verger conservatoire de deux-cents pommiers anciens, parmi lesquels une cinquantaine de variétés datent du XVIe siècle et de Gouberville.

Une boisson originale : le Beauché

Gilbert Martin possédait également des ruches pour faire son miel...

Une boisson originale : le Beauché

Voici sa recette du Beauché :

 

Faire fondre tout doucement au bain-marie deux kilogrammes de bon miel dans dix litres de jus de pommes pilées trois ou quatre jours auparavant.

Filtrer et soutirer pour enlever les impuretés.

Verser la préparation dans une bonbonne en verre, ce qui permet de surveiller la fermentation.

Remuer matin et soir jusqu’à ce que l’ensemble ne fermente plus.

 

Ce breuvage se conserve en bouteilles pendant de nombreuses années.

Une boisson originale : le Beauché

Cette recette nous a été aimablement transmise par monsieur Michel Brault de Saint-Fromond dans la Manche, qui nous a autorisés à la faire connaitre.

 

Monsieur Michel Brault a est le fondateur de l'« Association des croqueurs de pommes de la Manche », et de l’association « Horticulture fruitière 50 », dont l’objectif est de préserver et de propager, par la plantation de vergers conservatoires et la distribution de greffons, les variétés anciennes de pommes du Cotentin (en particulier « les pommes de Gilbert Martin »).

 

Vous retrouverez cette recette ainsi que de nombreuses informations sur le blog de monsieur Brault en cliquant sur le lien suivant : Pour que vivent pommiers et poiriers

 

 

Liste des recettes    Retour à la page d'accueil     Haut de page

 

 

**********************************************************

Partager cet article

Repost0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail laconfreriedesfinsgoustiers - dans cuisine

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Pour...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge, le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Notre terroir autrefois
    Cartes postales et photos anciennes témoignent du passé de notre terroir. Les liens ci-dessous (en bleu) vous reverront à des pages de présentation de certains lieux, la plupart du temps grâce à des cartes postales. Merci à ceux qui au fil du temps nous...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017 et en janvier 2018. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine ou au moins franque : un...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. À ces trois instruments...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.