Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 04:43

Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente.

L'origine de la pomme

C’est en Asie Centrale, au Kazakhstan, dans les montagnes du Tian Shan, à cheval sur les frontières de la Chine et du Kazakhstan, dans une région aux températures allant de -40°C à +40°C, que poussent encore aujourd’hui les ancêtres de nos pommiers actuels : les pommiers sauvages Malus sieversii formant des forêts entières de pommiers sauvages, tous différents les uns des autres.

La région concernée (que vous pouvez localiser sur la carte ci-dessous) est celle d'Almaty (anciennement Alma-Ata) dans le Tian Shan à la frontière entre le Kazakhstan et la Chine.

Carte du Kazakhstan.

Carte du Kazakhstan.

Ci-dessous, une photo des montages du Tian Shan et leurs forêts de pommiers Malus Sieversii :

L'origine de la pomme
Un vieux pommier Malus sieversii dans les montagnes du Kazakhstan.

Un vieux pommier Malus sieversii dans les montagnes du Kazakhstan.

Ces pommiers existaient déjà il y a plus de 65 millions d’années en même temps que les dinosaures. Ils peuvent atteindre 30 mètres de haut, vivre jusqu’à 300 ans et surtout ils donnent en énormes quantités des pommes de couleurs, tailles et goûts extrêmement variés. Cela est dû au fait que le pommier ne s’autoféconde pas, il a besoin d’un « partenaire sexuel » pour se reproduire (d’où l’importance des insectes pollinisateurs). Dans la nature chaque pommier sauvage naît d’un pépin unique et tous sont différents comme les êtres humains.

Certains Malus sieversii du Kazakhstan donnent des pommes grosses et sucrées qui pourraient rivaliser avec succès avec nos variétés commerciales. Comment cette espèce est-elle apparue alors que les autres pommiers sauvages Malus sylvestris donnent des fruits petits et amers ? La réponse est dans la nature. Depuis la préhistoire Malus sieversii a été « sélectionné » par… les ours du Tian Shan ! Ces gros ours végétariens sont de grands consommateurs de pommes. Très gourmands, ils préfèrent depuis toujours les fruits les plus gros, les plus parfumés, les plus sucrés… Et ils en rejettent les pépins dans leurs excréments en permettant ainsi la germination !

031 Pommes de Malus Seversii

« Sélectionnée » par les ours du Tian Shan, ramassée par les populations nomades du Kazakhstan, la pomme voyage depuis 10 000 ans avant notre ère au gré des déplacements de populations, des guerres et des caravanes commerciales. Elle a atteint la Mésopotamie, la Grèce antique, l’empire romain, l’Europe et enfin l’Amérique avec les caravelles de Christophe Colomb.

Sélectionnés, greffés, multipliés, clonés, nos pommiers actuels, descendants des Malus sieversii mais tous semblables, sont aussi très vulnérables aux maladies telles la tavelure, l’oïdium ou le feu bactérien, obligeant les arboriculteurs à multiplier les traitements chimiques. Chez Malus sieversii, grâce au constant brassage génétique, se sont développé des gènes de résistance à ces maladies. Les forêts de pommiers sauvages portent en elles un patrimoine génétique d’une richesse inestimable. À condition d’être préservées…

En 1929 le biologiste russe Nikolaï Vavilov découvre les forêts de pommiers sauvages du Tian Shan et émet l’hypothèse que cette région est le lieu d’origine de la pomme. Vavilov mourra en 1943 dans les prisons staliniennes accusé de promouvoir « une science bourgeoise » : la génétique !

 

030 Aymak Djangaliev

 

 

 

 

Un agronome Kazakh, l’académicien Aymak Djangaliev, (en photo à gauche) reprend alors clandestinement le flambeau des thèses de Vavilov et entreprend d’étudier et de répertorier les pommiers sauvages du Kazakhstan. Il va y consacrer sa vie, risquant plusieurs fois l’enfermement. Pour préserver les plus beaux spécimens de Malus sieversii de la déforestation stalinienne, il crée un verger conservatoire. Deux fois celui-ci est détruit et il doit repartir de zéro avec le soutien de son épouse Tatiana.

 

 

 

 

 

Ce n’est qu’en 2010 (entre-temps le mur de Berlin est tombé) que l’intuition géniale de Vavilov et Djangaliev est confirmée par le séquençage du génome de la pomme. Malus sieversii du Kazakhstan est bien l’ancêtre de toutes les pommes cultivées !

En 2006 la biologiste et documentariste Catherine Peix rencontre Aymak Djangaliev à Almaty (« la ville des pommes ») au Kazakhstan. C’est le début d’une forte amitié. Fascinée par son histoire et son combat pour sauver les derniers pommiers sauvages de la déforestation, elle consacre quatre années à l’étude des origines de la pomme et réalise un documentaire diffusé sur ARTE et France 3 Alsace. C’est ce film, qu’elle continue à diffuser en organisant des débats partout en France,  que nous avons vu.

L'origine de la pomme

Car les forêts de Malus sieversii du Kazakhstan sont en danger. En 2002 Aymak Djangaliev a réussi à faire inscrire Malus sieversii sur la liste rouge des espèces menacées mais déjà 70% de leur superficie a disparu. Ces pommiers dont le patrimoine génétique pourrait demain nous permettre de nous passer des traitements chimiques sont en voie de disparition ! Djangaliev est décédé en 2009 et pour la troisième fois son verger conservatoire a disparu, incendié de manière criminelle.

Catherine Peix, une des dernières personnes à avoir collaboré avec Djangaliev, a décidé de poursuivre le combat de ce dernier : en 2010 elle crée avec Tatiana Salova, épouse de l’académicien et elle-même agronome, l’association ALMA (ce qui veut dire pomme en kazakh) dont le but est de mobiliser la communauté internationale et le gouvernement kazakh pour la sauvegarde du patrimoine inestimable que sont les forêts de pommiers sauvages Malus sieversii.

 

L'origine de la pomme

Vous trouverez plus d’informations sur l’origine de la pomme et sur les moyens d’action de l’association ALMA sur le site : www.originedelapomme.com

 

À l'exception de la carte les photos qui illustrent cet article proviennent de ce site avec l'autorisation de Catherine Peix.

 

Vous pouvez également consulter notre page sur : Différentes sortes de pommes

                      Accueil                                           Haut de page

 

 

*************************************************************

Repost 0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail - dans pommes

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Notre...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les traditions de notre...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    Article complété en avril 2016. À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. 1 En premier lieu...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...
  • Le vinaigre de cidre
    Ce produit bien connu et largement utilisé dans nos campagnes depuis fort longtemps se forme naturellement par fermentation. Le jus de pomme se transforme en cidre grâce à la fermentation alcoolique ( voir à ce sujet notre article : Le cidre à l'ancienne...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.