Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Un panier de panais au sortir du potager.Pour réaliser cette recette il vous faut : des panais un ou deux oignons, deux ou trois gousses d’ail, de l'huile d'olive et du cidre.

 

Épluchez vos légumes et coupez-les. Pour les panais, si vous les rapportez du jardin, commencez par les brosser pour enlever la terre avant de les éplucher et mettez-les au fur et à mesure dans de l’eau citronnée pour qu’ils restent blancs.

 

 

Arrosez tous les légumes d’huile d’olive, salez, poivrez et mélangez-les bien puis Panais et rutabagas au cidremettez-les dans une cocotte en fonte émaillée. Ajoutez du cidre (frais ou bouché selon ce que vous avez) dans le fond de la cocotte (à un tiers des panais). Faites cuire à feu doux pendant trois bons quarts d’heure. En cours de cuisson vérifiez que les panais n’attachent pas et rajoutez éventuellement un peu de cidre si c’est le cas.

 

 

Vous pouvez également parfumer cette recette au curry. Ou mettre sur le dessus des panais des côtes d’agneau ou de porc qui cuiront en même temps.

 

 

Panais (lavés).Les panais (Pastinaca sativa) sont des légumes anciens (on parle parfois de « légumes oubliés ») qui réapparaissent petit à petit dans les jardins potagers (le plus souvent la variété panais de Guernesey) et les étals des maraîchers après avoir été longtemps délaissés. Ce sont de grosses racines blanches de goût légèrement sucré, un peu plus grosses que les carottes qui sont de la même famille (les ombellifères) et dont elles rappellent la forme. On peut les consommer en purée, en soupe, dans les ragoûts ou le pot au feu…

 

Pour le cultiver il faut bêcher profond car la racine peut être très longue et nécessite un sol assez profond. Comme le feuillage est volumineux il faut aussi lui réserver de la place en largeur (50 cm de chaque côté). Le panais à l’avantage de pouvoir passer l’hiver au jardin même quand il fait froid. La racine devient plus sucrée et plus tendre. On peut donc en consommer tout l’hiver en les cueillant au fur et à mesure. Au printemps il convient d’enlever le cœur qui devient dur (boisu, comme on dit en parler-gallo d'cheu nous). À cette époque de l’année il faut aussi se méfier des feuilles de panais dont la sève peut alors provoquer chez les personnes sensibles des réactions de photosensibilisation (brûlures sous l’action de soleil aux emplacements ayant été en contact avec cette sève). Elle contient en effet des furocoumarines qui ont cette propriété, d’autant plus quand le feuillage repousse après l’hiver.

 

Cette recette peut également se réaliser avec un autre légume ancien et oublié : le rutabaga (ou en mélangeant panais et rutabagas). Le rutabaga appartient à la même famille que les navets auxquels il ressemble. Lui aussi supporte bien le froid au jardin en hiver.

 

Haut de la page        Retour à la liste des recettes        Retour à l'accueil

 

************************************************************************

Partager cette page

Repost 0
La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail La Confrérie des Fins Goustiers du Haut-Maine et Pail - dans cuisine

Mieux nous connaître

Notre Confrérie, son histoire, ses statuts, ses assemblées générales et cérémonies d'intronisation... Cliquez sur la main ci-dessous :

Pour nous contacter : laconfreriedesfinsgoustiers@hotmail.fr ou le lien "contact" tout en bas de la page.

Rechercher Dans Ce Blog

Producteurs et artisans

Régulièrement nous rendons visite à des producteurs (cidricoles mais pas uniquement) ou à des artisans de notre région.

Découvrez-les en cliquant sur la bouteille :

Pomme, cidre, pommé...

Vous voulez des informations sur la fabrication du cidre, sur la pomme et son origine, sur le pommé (un produit à base de cidre et de pommes anciennement fabriqué dans notre région), sur le vinaigre, sur les instruments de mesure en rapport avec le cidre ou la goutte, sur les fêtes autour des produits cidricoles...

Cliquez sur la pomme !

 

Nos Articles

  • Bienvenue sur notre blog
    *********************************************************** "Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaité et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie." J.R.R. Tolkien dans "Le Hobbit" *********************************************************** Notre...
  • Notre terroir du Haut-Maine et Pail
    Notre terroir du Haut-Maine et Pail appartient à l’ancien Comté du Maine, petite province tampon entre la Normandie et l’Anjou. C’est ce qu’on appelle en histoire une région de « Marches ». Au Moyen Âge le Maine a longtemps été un enjeu politique entre...
  • Histoire de la Confrérie
    Article remanié et complété en avril 2017. La Confrérie des Fins Goustiers devant la chapelle Sainte-Anne de Champfrémont en 2015. Qui sommes-nous ? Nous sommes une association confraternelle visant à promouvoir les produits et les traditions de notre...
  • La chapelle et les foires de Sainte-Anne de Champfrémont
    Article complété en avril 2016. À 12 km au sud-ouest d’Alençon , au pied des collines et de la forêt de Multonne, entouré par Saint-Pierre-des-Nids, Ravigny et La-Ferrière-Bochard, se trouve le village de Champfrémont. Son origine est sans doute gallo-romaine...
  • Le cidre à l'ancienne ou c’ment on faisint l’bon cit’ dans l’temps…
    Dans notre région du Nord du Maine certains particuliers font ou faisaient encore récemment leur cidre à l'ancienne. Les fêtes des métiers d'autrefois, de la pomme ou du cidre et les comices agricoles sont aussi l'occasion d'assister à des démonstrations...
  • Les appareils de mesure pour le cidre et l'eau de vie
    Voilà trois instruments de mesure qu'utilisent couramment les producteurs de cidre et d'eau de vie : cidrodensimètre, alcoomètre et cidromètre. Cliquez sur les photos pour les agrandir et refermez-les ensuite pour revenir à cette page. 1 En premier lieu...
  • Un ancien produit bin d'cheu nous : le pommé
    Article récemment complété. Avant la Seconde Guerre Mondiale la nourriture des campagnes était simple et basée sur la production locale. Dans le Maine, ainsi que dans tout l’Ouest de la France (Normandie, Haute-Bretagne) on récoltait des pommes, on faisait...
  • L'origine de la pomme
    Le 21 mars 2013 quelques membres de la Confrérie des Fins Goustiers ont assisté dans le cadre des « Bobines du Parc Normandie-Maine » à la projection d’un documentaire sur les origines de la pomme. Sa réalisatrice Catherine Peix était présente. C’est...
  • Deux châteaux, deux familles, du IXe au XIe siècle
    Les deux châteaux dont il s'agit sont celui de Saint-Céneri et celui du Montaigu (sur la commune de Saint-Pierre-des-Nids ) et les deux familles celle des Giroie et celle de Bellême. La famille Giroie : En 836, Robert le Fort, duc du Maine, qui doit faire...
  • Le vinaigre de cidre
    Ce produit bien connu et largement utilisé dans nos campagnes depuis fort longtemps se forme naturellement par fermentation. Le jus de pomme se transforme en cidre grâce à la fermentation alcoolique ( voir à ce sujet notre article : Le cidre à l'ancienne...

Nos activités

Nous vous proposons des compte-rendus illustrés de photos de nos sorties dans des fêtes ou sur des manifestations, de nos visites chez des producteurs, des artisans ou des artistes, de nos rencontres conviviales avec d'autres associations ou avec nos familles et amis...

Cliquez sur le bouchon : 

Nos concours cidricoles

Chaque année la Confrérie organise un concours de produits cidricoles ouvert aux amateurs comme aux professionnels.

Pour tout savoir à ce sujet cliquez sur la pomme et la poire !

 

Notre terroir

Pour découvrir notre terroir du Haut-Maine et Pail : ses paysages, son histoire, son patois, ses producteurs, des idées de sorties, des photos récentes ou anciennes et nos coups de cœur gastronomiques cliquez sur l’arbre :

Le patrimoine de notre région

Traditions, vieux métiers, petit patrimoine architectural, historique, artistique ou culturel, notre région est riche.

Pour en découvrir quelques aspects cliquez sur l’église.